Article n°2: les mystérieuses boules

43788659_242899596404274_6580828631294017536_n

Lors de mon sondage, j’ai pu remarquer que cette mystérieuse photo avec ses drôles de boules accrochées aux racines vous a beaucoup intriguée.

Rentrons direct dans le vif du sujet, ces petites boules sont appelées “nodules fixateurs d’azote”.
Mais vous vous dites qu’est-ce qu’il raconte ?
Ces nodosités se forment lorsque les rhizobiums (bactéries présentent dans le sol) rentrent en symbiose avec une plante de la famille des fabacées.
Et là tu te dis je n’ai rien compris à son charabia scientifique!
Non, sérieusement pour faire simple.
Les fabacées, on les connaît tous c’est la famille des légumineuses c’est-à-dire les haricots, les pois, les fèves, les trèfles, la luzerne et j’en passe…
 
Lorsqu’elles sont cultivées dans notre potager, elles ont la faculté de pouvoir capter l’azote présent dans l’air et de le fixer à ses racines grâce à la bactérie que j’ai citée plus haut, les rhizobiums. Pas besoin de rentrer plus en détail l’essentiel a été dit.
C’est donc ce qu’on appelle couramment un engrais vert, “tu es en train de me dire que si je cultive des haricots dans mon jardin, j’aurai le plaisir d’en manger les fruits et de profiter des bien faits de cette plante sur le sol ?”
OUI, c’est exactement ça tu pourras faire d’une pierre deux coups ! Si ce n’est pas beau la vie !
Pour pouvoir profiter des biens faits de ces plantes, il faut laisser les racines se décomposer dans la terre. À la fin de la saison, on n’arrache surtout pas la plante au risque de perdre notre engrais naturel si précieux et gratuit !
Il existe plusieurs familles d’engrais verts, mais ils n’ont pas tous les mêmes fonctions. Retiens seulement que les légumineuses apportent de l’azote au sol. L’azote est un des trois éléments les plus importants pour les besoins d’une plante.
Maintenant que le mystère des petites boules est résolu, tu peux dès à présent appliquer cette méthode en laissant les fanes de tes légumineuses se décomposer sur le sol et souviens-toi du premier article sur le paillage : on ne laisse jamais un sol à nu. Alors, pourquoi enlever le reste de tes cultures alors que tu peux laisser la nature faire son travail ?
N’hésite pas à poser des questions et dire ce que tu as pensé de cet article en commentaire et à bientôt pour un nouveau sujet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s